Connectez-vous

MESSE JEUDI SEIZIÈME SEMAINE DE TEMPS ORDINAIRE 2013

Vous pouvez installer notre extension du cycle liturgique sur votre site Blogger, Wordpress et Joomla.

L'Eglise catholique romaine, selon le calendrier général romain, célèbre (Jeudi, 2013-07-25) ce qui suit:

  • Saint-Jacques, apôtre 2013:

    PREMIÈRE LECTURE DE LA MESSE

    La faiblesse et la force de l'Apôtre

    2 Co 4, 7-15

    Lecture de la seconde lettre de saint Paul Apôtre aux Corinthiens.

    Frères, nous, les Apôtres, nous ressemblons à des gens qui portent un trésor dans des poteries sans valeur ; ainsi, on voit bien que la puissance extraordinaire que nous avons ne vient pas de nous mais de Dieu.
    À tout moment, nous subissons l'épreuve, mais nous ne sommes pas écrasés ; nous sommes désorientés, mais non pas désemparés ; nous sommes pourchassés, mais non pas abandonnés ; terrassés, mais non pas anéantis.
    Partout et toujours, nous subissons dans notre corps la mort de Jésus, afin que la vie de Jésus, elle aussi, soit manifestée dans notre corps.
    En effet, nous, les vivants, nous sommes continuellement livrés à la mort à cause de Jésus, afin que la vie de Jésus, elle aussi, soit manifestée dans notre existence mortelle.
    Ainsi la mort fait son œuvre en nous, et la vie en vous.
    L'Écriture dit : J'ai cru, c'est pourquoi j'ai parlé. Et nous, les Apôtres, animés de cette même foi, nous croyons, nous aussi, et c'est pourquoi nous parlons.
    Car, nous le savons, celui qui a ressuscité le Seigneur Jésus nous ressuscitera, nous aussi, avec Jésus, et il nous placera près de lui avec vous.
    Et tout ce qui nous arrive, c'est pour vous, afin que la grâce plus abondante, en vous rendant plus nombreux, fasse monter une immense action de grâce pour la gloire de Dieu.

    - Parole du Seigneur.

    PSAUME RESPONSORIAL

    Ps 125, 1-2ab, 2cd-3, 4-5, 6

    R/ Ceux qui sèment dans les larmes moissonnent en chantant. (125, 5)
     Quand le Seigneur ramena les captifs à Sion,nous étions comme en rêve !Alors notre bouche était pleine de rires,nous poussions des cris de joie.  Alors on disait parmi les nations :« Quelles merveilles fait pour eux le Seigneur ! » Quelles merveilles le Seigneur fit pour nous :nous étions en grande fête ! Ramène, Seigneur, nos captifs,comme les torrents au désert.Qui sème dans les larmesmoissonne dans la joie.  Il s'en va, il s'en va en pleurant,il jette la semence ; il s'en vient, il s'en vient dans la joie,il rapporte les gerbes.

    Acclamation de l'Évangile

    cf. Jn 15, 16

    Alléluia. Alléluia.

    Heureux ceux que le Seigneur a choisi du milieu du monde pour qu'ils portent du fruit, un fruit qui demeure.

    Alléluia.

    GOSPEL DE LA MESSE

    Le Christ révèle à Jacques la vraie gloire de l'Apôtre

    Mt 20, 20-28

    Évangile de Jésus Christ selon saint Matthieu.

    La mère de Jacques et de Jean, fils de Zébédée, s'approcha de Jésus avec ses fils et se prosterna pour lui faire une demande.
    Jésus lui dit : « Que veux-tu ? » Elle répondit : « Voilà mes deux fils : ordonne qu'ils siègent, l'un à ta droite et l'autre à ta gauche, dans ton Royaume. »
    Jésus répondit : « Vous ne savez pas ce que vous demandez. Pouvez-vous boire à la coupe que je vais boire ? » Ils lui dirent : « Nous le pouvons. »
    Il leur dit : « Ma coupe, vous y boirez ; quant à siéger à ma droite et à ma gauche, il ne m'appartient pas de l'accorder ; il y a ceux pour qui ces places sont préparées par mon Père. »
    Les dix autres avaient entendu, et s'indignèrent contre les deux frères.
    Jésus les appela et leur dit : « Vous le savez : les chefs des nations païennes commandent en maîtres, et les grands font sentir leur pouvoir.
    Parmi vous, il ne doit pas en être ainsi : celui qui veut devenir grand sera votre serviteur ; et celui qui veut être le premier sera votre esclave.
    Ainsi, le Fils de l'homme n'est pas venu pour être servi, mais pour servir et donner sa vie en rançon pour la multitude. »

     

    - Acclamons la Parole de Dieu.

  • JEUDI SEIZIÈME SEMAINE DE TEMPS ORDINAIRE 2013:

    Temps Ordinaire.

    PREMIÈRE LECTURE DE LA MESSE

     En présence de tout le peuple, le Seigneur descendra sur la montagne du Sinaï 

    Ex 19, 1-2.9-11.16-20b

    Lecture du livre de l’Exode.

    Le troisième mois qui suivit la sortie d’Égypte, jour pour jour,
    les fils d’Israël arrivèrent dans le désert du Sinaï.
        C’est en partant de Rephidim qu’ils arrivèrent dans ce désert,
    et ils y établirent leur camp
    juste en face de la montagne.
        Le Seigneur dit à Moïse :
    « Je vais venir vers toi
    dans l’épaisseur de la nuée,
    pour que le peuple, qui m’entendra te parler,
    mette sa foi en toi, pour toujours. »
    Puis Moïse transmit au Seigneur les paroles du peuple.
        Le Seigneur dit encore à Moïse :
    « Va vers le peuple ;
    sanctifie-le, aujourd’hui et demain ;
    qu’ils lavent leurs vêtements,
        pour être prêts le troisième jour ;
    car, ce troisième jour, en présence de tout le peuple,
    le Seigneur descendra sur la montagne du Sinaï. »


        Le troisième jour, dès le matin,
    il y eut des coups de tonnerre, des éclairs,
    une lourde nuée sur la montagne,
    et une puissante sonnerie de cor ;
    dans le camp, tout le peuple trembla.
        Moïse fit sortir le peuple hors du camp, à la rencontre de Dieu,
    et ils restèrent debout au pied de la montagne.
        La montagne du Sinaï était toute fumante,
    car le Seigneur y était descendu dans le feu ;
    la fumée montait, comme la fumée d’une fournaise,
    et toute la montagne tremblait violemment.
        La sonnerie du cor était de plus en plus puissante.
    Moïse parlait,
    et la voix de Dieu lui répondait.
        Le Seigneur descendit sur le sommet du Sinaï,
    il appela Moïse sur le sommet de la montagne.


                - Parole du Seigneur.

    PSAUME RESPONSORIAL

    Dn 3, 52, 53, 54, 55, 56

    R/ À toi, louange et gloire éternellement !.

    (Dn 3, 52)

    Acclamation de l'Évangile

    cf. Mt 11, 25

    Alléluia. Alléluia. Tu es béni, Dieu notre Père, Seigneur de l'univers, toi qui révèles aux petits les mytères du Royaume. Alléluia.

    GOSPEL DE LA MESSE

    Discours en paraboles : pourquoi des paraboles ?

    Mt 13, 10-17

    Évangile de Jésus Christ selon saint Matthieu.

    Les disciples s'approchèrent de Jésus et lui dirent : « Pourquoi leur parles-tu en paraboles ? »
    Il leur répondit : «À vous il est donné de connaître les mystères du Royaume des cieux mais à eux ce n'est pas donné.
    Celui qui a recevra encore, et il sera dans l'abondance ; mais celui qui n'a rien se fera enlever même ce qu'il a.
    Si je leur parle en paraboles, c'est parce qu'ils regardent sans regarder, qu'ils écoutent sans écouter et sans comprendre.
    Ainsi s'accomplit pour eux la prophétie d'Isaïe : Vous aurez beau écouter, vous ne comprendrez pas. Vous aurez beau regarder, vous ne verrez pas.
    Le cœur de ce peuple s'est alourdi : ils sont devenus durs d'oreille, ils se sont bouché les yeux, pour que leurs yeux ne voient pas, que leurs oreilles n'entendent pas, que leur cœur ne comprenne pas, et qu'ils ne se convertissent pas. Sinon, je les aurais guéris !
    Mais vous, heureux vos yeux parce qu'ils voient, et vos oreilles parce qu'elles entendent !
    Amen, je vous le dis : beaucoup de prophètes et de justes ont désiré voir ce que vous voyez, et ne l'ont pas vu, entendre ce que vous entendez, et ne l'ont pas entendu.»

Contenu mis à jour le 2012-01-10T00:00:00Z