Connectez-vous

MESSE VENDREDI CINQUIÈME SEMAINE DE PÂQUES 2013

Vous pouvez installer notre extension du cycle liturgique sur votre site Blogger, Wordpress et Joomla.

L'Eglise catholique romaine, selon le calendrier général romain, célèbre (Vendredi, 2013-05-03) ce qui suit:

  • Saints Philippe et Jacques, apôtres 2013:

    PREMIÈRE LECTURE DE LA MESSE

    Il est apparu à Jacques

    1 Co 15, 1-8

    Lecture de la première lettre de saint Paul Apôtre aux Corinthiens.

    Frères, je vous rappelle la Bonne Nouvelle que je vous ai annoncée ; cet Évangile, vous l'avez reçu, et vous y restez attachés, vous serez sauvés par lui si vous le gardez tel que je vous l'ai annoncé ; autrement, c'est pour rien que vous êtes devenus croyants. 

    Avant tout, je vous ai transmis ceci, que j'ai moi-même reçu : le Christ est mort pour nos péchés conformément aux Écritures, et il a été mis au tombeau ; il est ressuscité le troisième jour conformément aux Écritures, et il est apparu à Pierre, puis aux Douze ; ensuite il est apparu à plus de cinq cents frères à la fois — la plupart sont encore vivants, et quelques-uns sont morts — ensuite il est apparu à Jacques, puis à tous les Apôtres. Et en tout dernier lieu, il est même apparu à l'avorton que je suis.

    PSAUME RESPONSORIAL

    Ps 18, 2-3, 4-5ab

    R/ Par toute la terre s'en va leur message.
    Les cieux proclament la gloire de Dieu, le firmament raconte l'ouvrage de ses mains. Le jour au jour en livre le récit et la nuit à la nuit en donne connaissance. Pas de paroles dans ce récit, pas de voix qui s'entende ; mais sur toute la terre en paraît le message et la nouvelle, aux limites du monde.

    Acclamation de l'Évangile

    Alléluia. Alléluia. Tu es le chemin, la vérité et la vie, Jésus, Fils de Dieu. Celui qui croit en toi a reconnu le Père. Alléluia.

    GOSPEL DE LA MESSE

    Philippe, celui qui m'a vu a vu le Père

    Jn 14, 6-14

    Évangile de Jésus Christ selon saint Jean.

    À l'heure où Jésus passait de ce monde à son Père, il disait à ses disciples : « Moi, je suis le Chemin, la Vérité et la Vie ; personne ne va vers le Père sans passer par moi.  Puisque vous me connaissez, vous connaîtrez aussi mon Père. Dès maintenant vous le connaissez, et vous l'avez vu. »
    Philippe lui dit : « Seigneur, montre-nous le Père ; cela nous suffit. »
    Jésus lui répond : « Il y a si longtemps que je suis avec vous, et tu ne me connais pas, Philippe ! Celui qui m'a vu a vu le Père.  Comment peux-tu dire : 'Montre-nous le Père' ? Tu ne crois donc pas que je suis dans le Père et que le Père est en moi ! Les paroles que je vous dis, je ne les dis pas de moi-même ; mais c'est le Père qui demeure en moi, et qui accomplit ses propres œuvres.  Croyez ce que je vous dis : je suis dans le Père, et le Père est en moi ; si vous ne croyez pas ma parole, croyez au moins à cause des œuvres.  Amen, amen, je vous le dis : celui qui croit en moi accomplira les mêmes œuvres que moi. Il en accomplira même de plus grandes, puisque je pars vers le Père.
    Tout ce que vous demanderez en invoquant mon nom, je le ferai, afin que le Père soit glorifié dans le Fils.Si vous me demandez quelque chose en invoquant mon nom, moi, je le ferai. »

  • VENDREDI CINQUIÈME SEMAINE DE PÂQUES 2013:

    Temps de Pâques.

    PREMIÈRE LECTURE DE LA MESSE

    L'assemblée de Jérusalem prend ses décisions et les transmet à l'Église d'Antioche

    Ac 15, 22-31

    Lecture du livre des Actes des Apôtres.

    Les Apôtres et les Anciens décidèrent avec toute l'Église, de choisir parmi eux des hommes qu'ils enverraient à Antioche avec Paul et Barnabé. C'étaient des hommes qui avaient de l'autorité parmi les frères : Jude (appelé aussi Barsabbas) et Silas.
    Voici la lettre qu'ils leur confièrent :
    « Les Apôtres et les Anciens saluent fraternellement les païens convertis, leurs frères, qui résident à Antioche, en Syrie et en Cilicie.
    Nous avons appris que quelques-uns des nôtres, sans aucun mandat de notre part, sont allés tenir des propos qui ont jeté chez vous le trouble et le désarroi.
    Nous avons décidé à l'unanimité de choisir des hommes que nous enverrions chez vous, avec nos frères bien-aimés Barnabé et Paul qui ont consacré leur vie à la cause de notre Seigneur Jésus Christ.
    Nous vous envoyons donc Jude et Silas, qui vous confirmeront de vive voix ce qui suit : 
    L'Esprit Saint et nous-mêmes avons décidé de ne pas faire peser sur vous d'autres obligations que celles-ci, qui s'imposent :vous abstenir de manger des aliments offerts aux idoles, du sang, ou de la viande non saignée, et vous abstenir des unions illégitimes. En évitant tout cela, vous agirez bien. Courage ! »
    Alors on invita les messagers à se mettre en route, et ils se rendirent à Antioche. Ayant réuni l'assemblée des fidèles, ils communiquèrent la lettre.
    À sa lecture, tous se réjouirent de l'encouragement qu'elle apportait.

    PSAUME RESPONSORIAL

    Ps 56, 8, 9, 10-11, 12

    R/ Devant les peuples, Seigneur, je te rendrai grâce.
    Mon cœur est prêt, mon Dieu, mon cœur est prêt ! Je veux chanter, jouer des hymnes ! Éveille-toi, ma gloire ! Éveillez-vous, harpe, cithare, que j'éveille l'aurore ! Je te rendrai grâce parmi les peuples, Seigneur, et jouerai mes hymnes en tous pays. Ton amour est plus grand que les cieux, ta vérité, plus haute que les nues. Dieu, lève-toi sur les cieux : que ta gloire domine la terre !

    Acclamation de l'Évangile

    cf. Jn 13, 34

    Alléluia. Alléluia. « Le Seigneur nous a laissé un commandement nouveau : Aimez-vous les uns les autres, comme je vous ai aimés. » Alléluia.

    GOSPEL DE LA MESSE

    Discours de la Cène : le commandement de Jésus à ses amis

    Jn 15, 12-17

    Évangile de Jésus Christ selon saint Jean.

    À l'heure où Jésus passait de ce monde à son Père, il disait à ses disciples : «Mon commandement, le voici : Aimez-vous les uns les autres comme je vous ai aimés.
    Il n'y a pas de plus grand amour que de donner sa vie pour ses amis.
    Vous êtes mes amis si vous faites ce que je vous commande.
    Je ne vous appelle plus serviteurs, car le serviteur ignore ce que veut faire son maître ; maintenant, je vous appelle mes amis, car tout ce que j'ai appris de mon Père, je vous l'ai fait connaître.
    Ce n'est pas vous qui m'avez choisi, c'est moi qui vous ai choisis et établis afin que vous partiez, que vous donniez du fruit, et que votre fruit demeure. Alors, tout ce que vous demanderez au Père en mon nom, il vous l'accordera.
    Ce que je vous commande, c'est de vous aimer les uns les autres.»

Contenu mis à jour le 2012-01-10T00:00:00Z