Connectez-vous

MESSE JEUDI TRENTIÈME SEMAINE DE TEMPS ORDINAIRE 2013

Vous pouvez installer notre extension du cycle liturgique sur votre site Blogger, Wordpress et Joomla.

L'Eglise catholique romaine, selon le calendrier général romain, célèbre (Jeudi, 2013-10-31) ce qui suit:

  • JEUDI TRENTIÈME SEMAINE DE TEMPS ORDINAIRE 2013:

    Temps Ordinaire.

    PREMIÈRE LECTURE DE LA MESSE

    Qui pourra nous séparer de l'amour du Christ ?

    Rm 8, 31b-39

    Lecture de la lettre de saint Paul Apôtre aux Romains.

    Frères,
    si Dieu est pour nous, qui sera contre nous ? Il n'a pas refusé son propre Fils, il l'a livré pour nous tous : comment pourrait-il avec lui ne pas nous donner tout ? Qui accusera ceux que Dieu a choisis ? puisque c'est Dieu qui justifie. Qui pourra condamner ? puisque Jésus Christ est mort ; plus encore : il est ressuscité, il est à la droite de Dieu, et il intercède pour nous.
    Qui pourra nous séparer de l'amour du Christ ? la détresse ? l'angoisse ? la persécution ? la faim ? le dénuement ? le danger ? le supplice ? L'Écriture dit en effet : C'est pour toi qu'on nous massacre sans arrêt, on nous prend pour des moutons d'abattoir.
    Oui, en tout cela nous sommes les grands vainqueurs grâce à celui qui nous a aimés. J'en ai la certitude : ni la mort ni la vie, ni les esprits ni les puissances, ni le présent ni l'avenir, ni les astres, ni les cieux, ni les abîmes, ni aucune autre créature, rien ne pourra nous séparer de l'amour de Dieu qui est en Jésus Christ notre Seigneur.

    PSAUME RESPONSORIAL

    108, 21-22, 26-27, 30-31

    R/ Dieu qui nous aimes, sauve-nous !
    Seigneur Dieu, agis pour moi à cause de ton nom. Ton amour est fidèle : délivre-moi.Vois, je suis pauvre et malheureux ; au fond de moi, mon cœur est blessé.Aide-moi, Seigneur mon Dieu : sauve-moi par ton amour !Ils connaîtront que là est ta main, que toi, Seigneur, tu agis.À pleine voix, je rendrai grâce au Seigneur, je le louerai parmi la multitude,car il se tient à la droite du pauvre pour le sauver de ceux qui le condamnent.

    Acclamation de l'Évangile

    Lc 19, 38

    Alléluia. Alléluia. Béni soit notre roi, celui qui vient au nom du Seigneur. Paix dans le ciel et gloire au plus haut des cieux ! Alléluia.

    GOSPEL DE LA MESSE

    Jésus poursuit sa route vers Jérusalem, où il trouvera la mort

    Lc 13, 31-35

    Évangile de Jésus Christ selon saint Luc.

    À ce moment-là, quelques pharisiens s’approchèrent de Jésus pour lui dire : « Va-t-en, pars d'ici : Hérode veut te faire mourir. »
    Il leur répliqua : « Allez dire à ce renard : Aujourd'hui et demain, je chasse les démons et je fais des guérisons ; le troisième jour, je suis au but. Mais il faut que je continue ma route aujourd'hui, demain et le jour suivant, car il n'est pas possible qu'un prophète meure en dehors de Jérusalem.

    Jérusalem, Jérusalem, toi qui tues les prophètes, toi qui lapides ceux qui te sont envoyés, combien de fois j'ai voulu rassembler tes enfants comme la poule rassemble ses poussins sous ses ailes, et vous n'avez pas voulu ! Maintenant, Dieu abandonne votre Temple entre vos mains. Je vous le déclare : vous ne me verrez plus jusqu'au jour où vous direz : Béni soit celui qui vient au nom du Seigneur. »

Contenu mis à jour le 2012-01-10T00:00:00Z