Connectez-vous

MESSE SAMEDI NEUVIÈME SEMAINE DE TEMPS ORDINAIRE 2013

Vous pouvez installer notre extension du cycle liturgique sur votre site Blogger, Wordpress et Joomla.

L'Eglise catholique romaine, selon le calendrier général romain, célèbre (Samedi, 2013-06-08) ce qui suit:

  • LE COEUR IMMACULÉ DE MARIE 2013:

    Temps Ordinaire.

    PREMIÈRE LECTURE DE LA MESSE

    Je tressaille de joie dans le Seigneur

    Is 61, 9-11

    Lecture du livre Isaïe.

    Votre descendance sera célèbre parmi les nations, et votre postérité au milieu des peuples. Tous ceux qui la verront reconnaîtront en elle une descendance bénie par le Seigneur.
    Je tressaille de joie dans le Seigneur, mon âme exulte en mon Dieu. Car il m'a enveloppé du manteau de l'innocence, il m'a fait revêtir les vêtements du salut, comme un jeune époux se pare du diadème, comme une mariée met ses bijoux.
    De même que la terre fait éclore ses germes, et qu'un jardin fait germer ses semences, ainsi le Seigneur fera germer la justice et la louange devant toutes les nations.

    PSAUME RESPONSORIAL

    Cantique : 1 S 2, 1, 4-5ab, 6-7, 8abcd

    R/ Mon cœur exulte à cause du Seigneur.
    Mon cœur exulte à cause du Seigneur ;mon front s'est relevé grâce à mon Dieu !Face à mes ennemis, s'ouvre ma bouche :oui, je me réjouis de ton salut !L'arc des forts est brisé,mais le faible se revêt de vigueur.Les plus comblés s'embauchent pour du pain,et les affamés se reposent.Le Seigneur fait mourir et vivre ;il fait descendre à l'abîme et en ramène.Le Seigneur rend pauvre et riche ;il abaisse et il élève.De la poussière, il relève le faible,il retire le malheureux de la cendrepour qu'il siège parmi les princes,et reçoive un trône de gloire.

    Acclamation de l'Évangile

    cf. Lc 2, 19

    Alléluia. Alléluia. Heureuse Vierge Marie ! Attentive à garder la parole de Dieu, elle la méditait dans son cœur ! Alléluia.

    GOSPEL DE LA MESSE

    Sa mère gardait dans son cœur tous ces événements

    Lc 2, 41-51

    Évangile de Jésus Christ selon saint Luc.

    Chaque année, les parents de Jésus allaient à Jérusalem pour la fête de la Pâque.
    Quand il eut douze ans, ils firent le pèlerinage suivant la coutume.
    Comme ils s'en retournaient à la fin de la semaine, le jeune Jésus resta à Jérusalem sans que ses parents s'en aperçoivent.Pensant qu'il était avec leurs compagnons de route, ils firent une journée de chemin avant de le chercher parmi leurs parents et connaissances. Ne le trouvant pas, ils revinrent à Jérusalem en continuant à le chercher.
    C'est au bout de trois jours qu'ils le trouvèrent dans le Temple, assis au milieu des docteurs de la Loi : il les écoutait et leur posait des questions,et tous ceux qui l'entendaient s'extasiaient sur son intelligence et sur ses réponses.
    En le voyant, ses parents furent stupéfaits, et sa mère lui dit : « Mon enfant, pourquoi nous as-tu fait cela ? Vois comme nous avons souffert en te cherchant, ton père et moi ! »
    Il leur dit : « Comment se fait-il que vous m'ayez cherché ? Ne le saviez-vous pas ? C'est chez mon Père que je dois être. »
    Mais ils ne comprirent pas ce qu'il leur disait.
    Il descendit avec eux pour rentrer à Nazareth, et il leur était soumis. Sa mère gardait dans son coeur tous ces événements.

  • SAMEDI NEUVIÈME SEMAINE DE TEMPS ORDINAIRE 2013:

    Temps Ordinaire.

    PREMIÈRE LECTURE DE LA MESSE

    Et maintenant, bénissez le Seigneur ! Voici que je remonte auprès de celui qui m’a envoyé

    Tb 12, 1.5-15.20

    Lecture du livre de Tobie.

    En ces jours-là,
    quand les noces furent achevées,
    Tobith appela son fils Tobie et lui dit :
    « Mon enfant, pense à donner son salaire
    à ton compagnon de voyage,
    et ajoute un supplément. »
    Tobith appela Raphaël et lui dit :
    « Accepte comme salaire la moitié de tout ce que tu as rapporté,
    et va, porte-toi bien ! »
    Alors l’ange les prit tous deux à part et leur dit :
    « Bénissez Dieu
    et célébrez-le devant tous les vivants
    pour le bien qu’il vous a fait.
    Bénissez-le et chantez son nom.
    Annoncez à tous les hommes les actions de Dieu
    comme elles le méritent,
    et n’hésitez pas à le célébrer.
    S’il est bon de tenir cachés les secrets d’un roi,
    il faut révéler les œuvres de Dieu
    et les célébrer comme elles le méritent.
    Faites le bien,
    et le mal ne vous atteindra pas.
    Mieux vaut prier avec vérité
    et faire l’aumône avec justice,
    qu’être riche avec injustice.
    Mieux vaut faire l’aumône
    qu’amasser de l’or.
    L’aumône délivre de la mort et purifie de tout péché.
    Ceux qui font l’aumône seront rassasiés de vie,
    tandis que le pécheur et l’homme injuste
    sont leurs propres ennemis.
    Je veux vous révéler toute la vérité,
    sans rien vous cacher.
    Je viens de vous dire que,
    s’il est bon de tenir cachés les secrets d’un roi,
    il faut révéler les œuvres de Dieu comme elles le méritent.
    Eh bien ! Quand tu priais en même temps que Sarra,
    c’était moi qui présentais votre prière devant la gloire de Dieu,
    pour qu’il la garde en mémoire,
    et je faisais de même lorsque tu enterrais les morts.
    Quand tu n’as pas hésité à te lever,
    à laisser ton repas et à partir enterrer un mort,
    c’est alors que j’ai été envoyé vers toi
    pour te mettre à l’épreuve,
    mais Dieu m’a aussi envoyé pour te guérir,
    ainsi que Sarra, ta belle-fille.
    Moi, je suis Raphaël,
    l’un des sept anges qui se tiennent ou se présentent
    devant la gloire du Seigneur.
    Et maintenant, bénissez le Seigneur sur la terre !
    Célébrez Dieu !
    Voici que je remonte auprès de celui qui m’a envoyé.
    Mettez par écrit tout ce qui vous est arrivé. »
    Alors l’ange remonta au ciel.


    - Parole du Seigneur.

    PSAUME RESPONSORIAL

    Tb 13, 2, 7, 8abc, 8defg

    R/ Béni soit Dieu, le Vivant, à jamais !.

    (Tb 13, 1b)

    Acclamation de l'Évangile

    Mt 5, 3

    Alléluia. Alléluia. Heureux les pauvres de cœur : le Royaume des cieux est à eux ! Alléluia.

    GOSPEL DE LA MESSE

    Jésus condamne les scribes et magnifie la pauvre veuve qui donne tout

    Mc 12, 38-44

    Évangile de Jésus Christ selon saint Marc.

    Dans son enseignement, Jésus disait : « Méfiez-vous des scribes, qui tiennent à sortir en robes solennelles et qui aiment les salutations sur les places publiques, les premiers rangs dans les synagogues, et les places d'honneur dans les dîners. Ils dévorent les biens des veuves et affectent de prier longuement : ils seront d'autant plus sévèrement condamnés. »

    Jésus s'était assis dans le Temple en face de la salle du trésor, et regardait la foule déposer de l'argent dans le tronc. Beaucoup de gens riches y mettaient de grosses sommes. Une pauvre veuve s'avança et déposa deux piécettes.
    Jésus s'adressa à ses disciples : « Amen, je vous le dis : cette pauvre veuve a mis dans le tronc plus que tout le monde. Car tous, ils ont pris sur leur superflu, mais elle, elle a pris sur son indigence : elle a tout donné, tout ce qu'elle avait pour vivre. »

Contenu mis à jour le 2012-01-10T00:00:00Z