Connectez-vous

MESSE SAMEDI TRENTIÈME SEMAINE DE TEMPS ORDINAIRE 2013

Vous pouvez installer notre extension du cycle liturgique sur votre site Blogger, Wordpress et Joomla.

L'Eglise catholique romaine, selon le calendrier général romain, célèbre (Samedi, 2013-11-02) ce qui suit:

  • Commémoration de tous les fidèles défunts 2013:

    PREMIÈRE LECTURE DE LA MESSE

    La vie de tout homme est dans la main de Dieu

    Sg 2,23; 3,1-6.9

    Lecture du livre de la Sagesse.

    Dieu a créé l'homme pour une existence impérissable, il a fait de lui une image de ce qu'il est en lui-même.
    La vie des justes est dans la main de Dieu, aucun tourment n'a de prise sur eux.
    Celui qui ne réfléchit pas s'est imaginé qu'ils étaient morts ; leur départ de ce monde a passé pour un malheur ; quand ils nous ont quittés, on les croyait anéantis, alors qu'ils sont dans la paix.
    Aux yeux des hommes, ils subissaient un châtiment, mais par leur espérance ils avaient déjà l'immortalité.
    Ce qu'ils ont eu à souffrir était peu de chose auprès du bonheur dont ils seront comblés, car Dieu les a mis à l'épreuve et les a reconnus dignes de lui.
    Comme on passe l'or au feu du creuset, il a éprouvé leur valeur ; comme un sacrifice offert sans réserve, il les a accueillis. 
    Ceux qui mettent leur confiance dans le Seigneur comprendront la vérité ; ceux qui sont fidèles resteront avec lui dans son amour, car il accorde à ses élus grâce et miséricorde.

    PSAUME RESPONSORIAL

    Ps 4, 2, 7, 9

    R/ Garde mon âme dans la paixprès de toi, Seigneur.
    Quand je crie, réponds-moi, Dieu, ma justice ! Toi qui me libères dans la détresse, pitié pour moi, écoute ma prière !Beaucoup demandent : « Qui nous fera voir le bonheur ? » Sur nous, Seigneur, que s'illumine ton visage !Dans la paix moi aussi, je me couche et je dors, car tu me donnes d'habiter, Seigneur, seul, dans la confiance.

    DEUXIÈME LECTURE DE LA MESSE

    Passer par la mort avec le Christ pour vivre avec lui

    Rm 6, 3-9

    Lecture de la lettre de saint Paul Apôtre aux Romains.

    Frères, nous tous, qui avons été baptisés en Jésus Christ, c'est dans sa mort que nous avons été baptisés. Si, par le baptême dans sa mort, nous avons été mis au tombeau avec lui, c'est pour que nous menions une vie nouvelle, nous aussi, de même que le Christ, par la toute-puissance du Père, est ressuscité d'entre les morts. Car, si nous sommes déjà en communion avec lui par une mort qui ressemble à la sienne, nous le serons encore par une résurrection qui ressemblera à la sienne. Nous le savons : l'homme ancien qui est en nous a été fixé à la croix avec lui pour que cet être de péché soit réduit à l'impuissance, et qu'ainsi nous ne soyons plus esclaves du péché. Car celui qui est mort est affranchi du péché.
    Et si nous sommes passés par la mort avec le Christ, nous croyons que nous vivrons aussi avec lui. Nous le savons en effet : ressuscité d'entre les morts, le Christ ne meurt plus ; sur lui la mort n'a plus aucun pouvoir.

    Acclamation de l'Évangile

    Alléluia. Alléluia. Le Christ est ressuscité, par sa mort il a détruit la mort : à ceux qui sont dans les tombeaux il a donné la vie. Alléluia.

    GOSPEL DE LA MESSE

    Voici l'heure d'entrer dans la vie

    Jn 5, 24-29

    Évangile de Jésus Christ selon saint Jean.

    Jésus disait aux Juifs : « Amen, amen, je vous le dis : celui qui écoute ma parole et croit au Père qui m'a envoyé, celui-là obtient la vie éternelle et il échappe au Jugement, car il est déjà passé de la mort à la vie.
    Amen, amen, je vous le dis : l'heure vient — et c'est maintenant — où les morts vont entendre la voix du Fils de Dieu, et ceux qui l'auront entendue vivront. Comme le Père a la vie en lui-même, ainsi a-t-il donné au Fils d'avoir la vie en lui-même ; et il lui a donné le pouvoir de prononcer le Jugement, parce qu'il est le Fils de l'homme. Ne soyez pas surpris ; l'heure vient où tous ceux qui sont dans les tombeaux vont entendre sa voix, et ils sortiront : ceux qui ont fait le bien, ressuscitant pour entrer dans la vie ; ceux qui ont fait le mal, ressuscitant pour être jugés. »

    Notes

    • lectures au choix dans le rituel des funérailles
  • SAMEDI TRENTIÈME SEMAINE DE TEMPS ORDINAIRE 2013:

    Temps Ordinaire.

    PREMIÈRE LECTURE DE LA MESSE

    Le peuple élu est-il rejeté pour toujours ?

    Rm 11, 1-2a.11-12.25-29

    Lecture de la lettre de saint Paul Apôtre aux Romains.

    Frères,
    je pose une question : Dieu aurait-il rejeté son peuple ? Non, bien sûr ! J'en suis moi-même une preuve : je suis fils d'Israël, de la descendance d'Abraham, de la tribu de Benjamin.
    Dieu n'a pas rejeté son peuple, que depuis toujours il a connu.

    Je pose encore une question : Israël a-t-il trébuché pour ne plus se relever ? Non, bien sûr ! Mais c'est à sa faute que les païens doivent le salut ; Dieu voulait le rendre jaloux.
    Or, si la faute des fils d'Israël a été un enrichissement pour le monde, si leur échec a été un enrichissement pour les païens, que dire alors du jour où l'ensemble d'Israël sera là ?
    Frères, pour vous éviter de vous fier à votre propre jugement, je ne veux pas vous laisser dans l'ignorance de ce mystère : l'endurcissement actuel d'une partie d'Israël durera jusqu'à l'entrée de l'ensemble des païens ; c'est ainsi qu'Israël tout entier sera sauvé, comme dit l'Écriture :
    Le libérateur viendra de Sion, d'Israël il fera disparaître l'impiété.
    Voilà ce que sera mon Alliance avec eux lorsque j'enlèverai leur péché.

    L'annonce de l'Évangile en a fait des ennemis de Dieu, et c'est à cause de vous ; mais le choix de Dieu en a fait des bien-aimés, et c'est à cause de leurs pères.
    Les dons de Dieu et son appel sont irrévocables.

    PSAUME RESPONSORIAL

    93, 12-13, 14-15, 17-18

    R/ Seigneur, tu n'abandonne pas ton peuple.
    Heureux l'homme que tu châties, Seigneur, celui que tu enseignes par ta loi,pour le garder en paix aux jours de malheur, tandis que se creuse la fosse de l'impie.Car le Seigneur ne délaisse pas son peuple, il n'abandonne pas son domaine :on jugera de nouveau selon la justice ; tous les hommes droits applaudiront.Si le Seigneur ne m'avait secouru, j'allais habiter le silence.Quand je dis : « Mon pied trébuche ! » ton amour, Seigneur, me soutient.

    Acclamation de l'Évangile

    Ps 112, 5.7-8

    Alléluia. Alléluia. Qui est semblable au Seigneur notre Dieu ? Il retire le pauvre de la poussière pour qu'il siège parmi les princes. Alléluia.

    GOSPEL DE LA MESSE

    Repas chez un pharisien : choisir la dernière place

    Lc 14, 1.7-11

    Évangile de Jésus Christ selon saint Luc.

    Un jour de sabbat, Jésus était entré chez un chef des pharisiens pour y prendre son repas, et on l'observait.
    Remarquant que les invités choisissaient les premières places, il leur dit cette parabole :
    « Quand tu es invité à des noces, ne va pas te mettre à la première place, car on peut avoir invité quelqu'un de plus important que toi.
    Alors, celui qui vous a invités, toi et lui, viendrait te dire : 'Cède-lui ta place',
    et tu irais, plein de honte, prendre la dernière place. Au contraire, quand tu es invité, va te mettre à la dernière place. Alors, quand viendra celui qui t'a invité, il te dira : 'Mon ami, avance plus haut', et ce sera pour toi un honneur aux yeux de tous ceux qui sont à table avec toi.
    Qui s'élève sera abaissé ; qui s'abaisse sera élevé. »

Contenu mis à jour le 2012-01-10T00:00:00Z